Le Miraj
une bombe qui ne demande qu'à exploser les chronos

Envergure 2,48 m Longueur 1,25 m Surface alaire 42 dm2 Poids 1600 g
à 2300g
Charge alaire 38 à 55 g/dm2

Un habitué des podiums,
détenteur pendant 1 an du record du monde de vitesse F3F : 10 bases en 30,8 secondes


Photo : Luc Saint-Martin



Octobre 1999 : le premier vol du MIRAJ. Les mains étaient moites, mais le vol fut un succès !


Fonctions

Elevons (ailerons utilisés comme volet de courbure)- Volet central - Profondeur - Dérive
=> 5 servos nécessaires




Description des composants


L'aile du Miraj est constituée d'un noyau en polystyrène très dense sur lequel est moulé un stratifié composé de fibres de verre et de carbone. Le tissu de surface est un 160 grammes verre positionné à 45 degrés, il participe donc à la rigidité en torsion. Le reste est constitué de nappes de carbone UD 80 grammes. Elle pèse 800 à 850 grammes sortie de moule. L'épaisseur de stratifié est modeste mais l'aile est particulièrement rigide. L'aile est en trois parties, les fourreaux de clefs d'aile sont posés au moulage, les ailerons sont découpés et le passage des fils de servos ainsi que les supports de fixation de ceux-ci sont préparés.

Il existe 2 variantes pour l'aile :
a) L'aile standard avec le profil MG06.
b) l'option MIRAJ 30.8 : le profil du record du monde pour les pilotes expérimetés en F3F ou F3B capables d'en tirer tous les bénéfices, surtout si le vent est fort.


Le fuselage pèse environ 280 g. Les clef de stab et la soute à ballast sont livrés collés en place, ainsi qu'une platine servos et 5 chapes à boule. La soute à ballast peut contenir jusqu'à 700gr de plomb.


Le stab, qui pèse environ 70gr sorti de moule, est constitué d'un 100gr verre à 45° et d'une nappe UD 80gr carbone. L'excédent de résine est pompé avant fermeture du moule pour un rapport poids-rigidité optimal. Les fourreaux des clefs sont inclus lors de la fabrication et les volets sont pré-découpés.





Le kit éco comprend l'aile en 3 parties avec clés d'ailes, le fuselage avec la soute à ballast collée et les clés de stab pointées, l'ogive, le stab, la platine radio et 5 chapes à boules.







La version luxe comprend en plus les commandes en carbone, 5 chapes métal M2,5 , 33 cm de tige filetée, 2 écrous à griffe M6, 4 vis plastique M6. Des guignols en CAP sont emmanchés sur les boules des chapes. Les ailerons, volets et stabs sont renforcés au microballon avec lèvres d'étanchéité et articulés au silicone, les clés de stab sont renforcés, les manivelles de stab sont posées et le calage est effectué.




Option DS


Davantage de carbone dans l'aile, le fuselage et le stab + une clé d'aile de 10 mm (au lieu de 8 mm).


La décoration du Miraj


Le Miraj est bicolore ; il est composé d'une base jaune et d'une couleur optionnelle, réparties selon le shéma ci-dessous.
Les couleurs disponibles sont : orange, rouge, rose, vert, bleu clair, bleu foncé, milka (violet clair), violet foncé.


Extrados de Prodij (à gauche) et Miraj (à droite)

Intrados de Prodij (à gauche) et Miraj (à droite)



Les conseils AEROMOD


Le Miraj est un planeur possédant des qualités de vols hors du commun.
Il est avant tout destiné à des pilotes expérimentés. En effet, il a beau être sain et relativement facile à piloter, il nécessite une rigueur toute particulière à son assemblage et installation radio.
Il ne faut donc pas négliger les conseils de la notice, comme le coffrage des chants d'ailerons à la résine chargée de microballon, la rigueur des commandes et la précision des servos (il est recommandé d'utiliser des servos sans jeu, ce qui n'est pas le cas de la plupart des micros métalliques) Les servos que j'utilise sont les HS85 BB Hitech pour les ailerons et le stab, Et un HS 605 Power (Hitech 5.5 Kg) pour le volet central.


Le Miraj est un planeur prévu pour être piloté 4 axes, comme tous les modèles Aéromod ; le pilotage du 4ème axe est un apprentissage à part entière et s'avère particulièrement enrichissant. Cela dit, le 4ème axe n'est pas impératif et une ou plusieurs positions de volets associées au mixage profondeur vers volet permet déjà d'en tirer le principal potentiel.