Hydrofoil AEROMOD :

L'expérience du F3F au service du windfoil

Tutoriel 1




Page du Windfoil Aéromod - Tarifs - Tutoriels - L'historique - Toutes les vidéos - Téléchargez la notice -




Premier tutoriel : choisir son flotteur pour le windfoil Aéromod

(mise à jour : 5 septembre 2017)



Annyk Ferry, 67 ans, qui teste l'Aéromod sur sa Tiny 110 de Horue, un flotteur particulièrement adapté à ce foil.


L'idéal pour se mettre au Windfoil est d'investir dans un flotteur spécifiquement développé pour ça, mais la discipline étant jeune, difficile de se dégotter un tel objet sans casser la tirelire. De plus les gamelles étant fréquentes lors des premières sessions, le nez du flotteur pourrait bien subir le même sort que la tirelire...

Il s'avère qu'une grosse partie des flotteurs de petit temps des 12 dernières années conviennent parfaitement, et que quelques petites adaptations peuvent booster un flotteur de quelques centaines d'euros au BonCoin en une bête de Windfoil.
Le spectre des flotteurs adaptables pour le foil est finalement assez large, la contrainte principale étant qu'il faut pouvoir relever au tire veil confortablement les chevilles au sec...
En dimensions, plus c'est court mieux c'est. Cependant pour débuter, un minimum de 2m30 de longueur aura l'avantage d'apporter un peu de stabilité et de limiter les enfournements, pour la largeur entre 65 et 85cm en fonction du gabarit, et en volume entre 95 et 140 litres.

Attention tout de même, le Winfoil Aéromod fonctionnera parfaitement avec le type de flotteur précité, ce qui n'est pas le cas de tous ceux du marché. Certains sont bien plus puissants et nécessitent une largeur très importante au pied arrière pour être parfaitement exploités.

Coté boitier d'aileron, il faudra un standard Deep Tuttle, voire un Tuttle simple à condition que ce dernier soit renforcé. Nous verrons dans un futur tutoriel que les boitiers, même en Deep Tuttle peuvent céder sous les contraintes créées par le foil, principalement par compression sur l'avant ou arrachement vers l'arrière (choc avec un objet flottant ou avec le fond).

Pour les premiers vols il est conseillé de retirer les straps arrière (les avants doivent être systématiquement chaussés avant le décollage) ; au fil de l'apprentissage le pied arrière trouvera tout naturellement sa position, ce qui donnera des indications précises sur les modifications pouvant être apportées à l'arrière de la planche.




Alexis Maréchal sur l'Hypersonic 133 de 2005 (218/77cm), un flotteur aux cotes minimales pour un gabarit frisant le quintal




Franck Gressier sur une Isonic 101 de 64cm de large, parfaitement adaptée pour un gabarit de 66Kg, même dans le tout petit temps




La Manta 59 est suffisemment large pour les 34Kg de Robert, en revanche les 233cm de longueur pénalisent vraiment le décollage




Il est parfois nécessaire de déplacer les foostraps, voire de modifier le flotteur, par exemple comme ici en élargissant l'arrière...
On en parle dans le second tutoriel...





Page du Windfoil Aéromod - Tarifs - Tutoriels - L'historique - Toutes les vidéos - Téléchargez la notice -