Eauze 2005 - 23 et 24 avril 2005

Cet évènement est organisé sur l'hippodrome d'Eauze, aménagé en terrain de modélisme.

C'est un lieu très convivial, avec de nombreuses commodités : bar, places de camping, gradins abrités...




Le club d'Eauze s'occupe de tout : apéro, pique-nique à midi, café, banquet le soir...

Les pilotes n'amènent que leurs planeurs et leur bonne humeur !


Ce concours se déroule selon la formule "Fly International" :

Les pilotes sont regroupés en 4 catégories :
- "cool, avec un planeur d'envergure de moins de 3 mètres"
- "cool, plus de 3 mètres"
- "sport, moins de 3 mètres"
- "sport, plus de 3 mètres"

Les "cool" et les "sport" ont des programmes de voltige différents, avec plusieurs figures enchainées :
- "cool" : deux programmes imposés connus à l'avance et un programme libre
>> les 2 programmes imposés connus - série cool

- "sport" : un programme imposé connu, un programme imposé inconnu (divulgué le matin de la compétition), un programme libre, puis les 3 meilleurs concurrents sont départagés avec un "fly off" connu à l'avance.
>> le programme imposé connu + le fly off - série sport
>> le programme imposé inconnu - série sport

Une photo de groupe,
avant le concours au cas où tous les planeurs ne seraient pas intacts à la fin...

La tête au soleil mais les pieds dans les flaques de boue !


Il n'est pas nécessaire d'avoir un planeur spécialement typé voltige pour participer.

Le Swift de Marc Fontes


Le Condor de "el señor Conde"


Les remorqueurs, en quantité plus que confortable !


Les "Bidules"



L'affichage des règles de sécurité, du plan des pistes et des programmes de vol.


On les oublie trop souvent...

Rendons hommage à la régie radio, ils sont cachés à l'ombre, ils "ne font rien de la journée" (selon leurs propres termes !) mais ils sont indispensables au bon déroulement d'un concours...

Samedi soir : un grand banquet est organisé à Eauze.


Au menu bien sûr, dans cette région de férias : du taureau !

Le dimanche matin, les compétiteurs ont juste le temps de monter leurs machines...

et de les abriter de la pluie sous des baches !


D'autres planeurs plus "chanceux" attendent au sec sous les gradins.


Alors qu'au dessus, les concurrents dépités espèrent que l'averse ne durera pas...

La pluie cesse enfin, mais le plafond est très bas.
L'organisateur propose un briefing ; les pilotes décident de continuer la compétition malgré la météo, et les vols de "programme libre" débutent tant bien que mal dans les nuages.

Le dernier concurrent termine son vol vers 13h, juste à temps pour l'apéro...

Vidéo : le programme libre d'Alexis Maréchal, avec son Toons (QuickTime - 12,8Mo)



L'après-midi, pour le vol libre...

le soleil est enfin de sortie !












Un grand merci à Michel Bador, l'organisateur, qui mène la remise des prix comme il a mené tout le concours : d'une main de maître !

Michel Garbay reçoit ses prix.


El "señor Conde" termine 2nd
dans la catégorie
"sport + de 3m"

Ca devient une habitude chez lui...

La victoire dans la catégorie
"sport + de 3m"
revient à Andréas Fricke.




Les prochaines rencontres de voltige : voir le calendrier