Le COQUILLAJ

Envergure 1,26 m Longueur 87 cm Surface alaire 18,3 dm2 Poids 360 g mini
(ballast 150 g possible)
Charge alaire 19,7 g/dm2 mini

(Mise à jour : 5 janvier 2008 - Merci à Laurent Vidal et Christian Jourde pour leurs photos)


Ce petit planeur de voltige est conçu pour voler par vent nul à modéré, à la pente comme à la plaine (en lancé-main, SAL ou avec une catapulte).
On le dégaine dès que l'occasion se présente !!!

Très léger, polyvalent, muni d'un profil presque symétrique à 6% il vous permettra de donner libre court à votre imagination et de réaliser les figures les plus débridées dans un faible volume de vol avec des conditions où bien d'autres modèles peinent à tenir en l'air.



Lancé SAL,
et ramassage dans les règles...

Vidéo d'un lancé SAL à Laurac par vent nul (7,68 Mo)




Nouvelle vidéo : Entre le trapèze volant et le trampoline : le Coquillaj par 10km/h de vent
(St Ferriol le 19-10-2008 ; 9,6Mo)
Vidéo Hélène Maréchal, montage Eric Arnaud (Afrique du Sud), photos Laurent Vidal et Hélène Maréchal



Pilotage / Installation

Ailerons - volets - profondeur - dérive <=> 4 pico-servos nécessaires




Description des composants






Version luxe : Le Coquillaj est livré structure terminée.
Les ailerons, volets de stab et dérive sont fonctionnels. Tous les accessoires nécessaires au montage sont fournis.

Version éco : uniquement l'aile brute et le fuselage+verrière.




Décorations


La couleur de base du Coquillaj peut être jaune ou blanc, la couleur secondaire sera choisie parmis les teintes de la gamme Aéromod : orange, rose, rouge, violet milka, violet foncé, bleu clair, bleu foncé, vert (camaïeux : nous consulter)
Répartition des couleurs : voir ci-dessous :




De haut en bas : jaune/bleu foncé - violet/violet - blanc/vert


De gauche à droite : blanc/rouge - blanc/rose - blanc/milka - blanc-orange



l'aile
En une partie, elle est fabriquée selon la "méthode traditionelle" d'Aéromod : elle est composée d'un noyau en polystyrène très dense, d'un UD carbone 80g/m2 et d'un taffetas verre 50g/m2 posé a 45°.
Elle pèse 165g terminée (ailerons renforcés microballon et articulés au silicone).
Le profil fait 0.67% de courbure, 6% d'épaisseur relative, signé Jean-Luc Foucher.
Les saumons sont renforcés pour le téton SAL.


le fuselage
Fabriqué en taffetas carbone 200g/m2, il est léger (75g avec la verrière).
Des inserts alu sont posés au moulage et percés tareaudés avec l'aile en place ultérieurement.


le stab
La fabrication des empennages est une nouveauté Aéromod, par ailleurs disponible pour les empennages de Minij et Prodij.
Il s'agit de plaques d'airex de 3mm d'épaisseur mises en forme (effilées au bord de fuite et légèrement biseautées au bord d'attaque), peintes aux couleurs du modèle, puis stratifiées sous vide entre 2 feuilles de mylar, avec un taffetas verre 50g/m2.
Les bords d'attaque, de fuite et saumons sont renforcés au microballon puis poncés.
La dérive pèse 9g et la profondeur 14g.


les accessoires

Les accessoires fournis avec la version luxe :
- platine radio : airex fibré carbone 160g/m2 - 4,5g
- 2 tubes carbone 3mm ultra light - 5,5g au mètre, pour la réalisation des commandes
- 1 tige filetée M2 20cm
- 5 chapes plastiques
- 2 chapes à boules avec CAP emmanchée en force pour les ailerons
- 1 chape à boule avec CAP coulissante pour la commande de profondeur
- 2 inserts de stab en samba taraudés M3 à poncer et coller sur le fuso
- 2 vis plastique M4 pour les ailes
- 2 vis plastique M3 pour le stab
- 1 guignol de dérive en plexiglass


les accus

L'idéal est le format 1/3 R6 NiMh en 4 éléments 350mA qui permet une autonomie de 2h environ. Soudé de la sorte le pack (30g) loge particulièrement bien dans le nez, seulement 5 à 10g de plomb seront nécessaire au centrage.
Disponible à la vente les 4 éléments ou le pack soudé (voir page Accastillage Electronique pour les tarifs).






l'électronique

Dans l'objectif d'obtenir un Coquillaj aussi léger que possible on utilisera des servos de 4 à 6g pour la dérive/profondeur
et de 8 à 10g pour les ailerons.
Le récepteur à utiliser (pour les émetteurs qui le permettent) : un 4 voies pesant 4 à 9g.





Historique du Coquillaj


Juste avant le premier vol, Marcel Guwang et Jean-Luc Foucher épaulent Alexis pour affiner les derniers réglages...

(2 décembre 2007)



Méthode de lancement à la catapulte, pour ne pas être géné par la sous-dérive :


Lancé SAL :


Vidéo des premiers vols - Laurent Vidal (Format video DivX, son MP3 Stéréo, 4 minutes, 18 Mo)




La mise en place des commandes :

(1 décembre 2007)





Le premier exemplaire 100% de série, tout juste démoulé :

(26 novembre 2007)






Le master en cours de ponçage...

(13 novembre 2007)






Par un beau soir d'automne, à la pente de Pech David : premiers vols du prototype !
Il est monté sur un fuselage de Nuaj ; en revanche l'aile ainsi que le stab sont de série.

(11 novembre 2007)







Pour vous donner envie, quelques vidéos :

Entre le trapèze volant et le trampoline : le Coquillaj par 10km/h de vent (St Ferriol le 19-10-2008, 52Mo)

Lancé SAL à Laurac par vent nul (7,68 Mo)

Vidéo des premiers vols du modèle de série - Laurent Vidal (Format video DivX, son MP3 Stéréo, 4 minutes, 18 Mo)

Proto : un des premiers lancés SAL dans le jardin (1,6 Mo)

1mn37s de cabrioles du proto à Pech David, filmées par Arnaud Dujardin le 11/11/07 (12 Mo - avec le son)

1mn37s de cabrioles (le même en 5 Mo)